actualitéQuel est l’impact de la crise COVID sur l’immobilier à Bordeaux

29 mars 2021par Nicolas0

 

Bordeaux est connue comme l’une des villes les plus attrayantes et les plus dynamiques de France,  et possède la réputation d’être un centre d’excellence en matière de production de vin. Elle figure  régulièrement sur les listes des meilleurs endroits où vivre et travailler en France, tout en étant une  destination de vacances très prisée. Alors que l’économie française dans son ensemble subit l’impact  de la pandémie et des confinements le marché immobilier semble avoir rapidement repris pied.  Avant la pandémie, le marché immobilier bordelais connaissait une croissance rapide.  

En effet, juste avant cette pandémie, la France a connu un intérêt national record pour  l’investissement immobilier, selon une analyse du marché immobilier français publiée en juin par  les Notaires de France (organisme regroupant les notaires français à l’échelle nationale).  

Alors, avec les temps incertains qui s’annoncent, tant sur le plan sanitaire qu’économique, quel est  l’avenir du marché immobilier à Bordeaux?  

  1. Evolution du prix de l’immobilier à Bordeaux  

L’impact de l’épidémie de coronavirus s’est étendu à toutes les industries, et le secteur immobilier  n’a pas pu échapper à cette crise sanitaire. En conséquence, près de la moitié des Français ayant  l’intention de vendre un bien immobilier en avril 2020 ont connu des retards dans le processus et  35% ont dû reporter leur projet de vente.  

Le marché immobilier étant fermé pendant deux mois entre la mi-mars et la mi-mai, les transactions  ont chuté de 80 %, selon une enquête commandée par la Fédération nationale de l’immobilier  (FNAIM). Bien que l’activité ait augmenté depuis, le nombre de transactions annuelles devrait  encore être inférieur de 25 à 30 % à celui de l’année dernière, ce qui portera un coup important au  marché immobilier de la ville.  

Les prix de l’immobilier à Bordeaux ont chuté de 0,7 % durant l’année 2020. Après une forte  croissance sur plusieurs années, la chute des prix se prolongera en 2021 sur le marché bordelais,  mais ne devrait pas aller au-delà des 5 %.  

Malgré une tendance générale à la baisse, Bordeaux reste une destination attrayante pour les  acheteurs car elle offre des possibilités d’emploi. Le mythe du retour à la campagne, se heurte à la  réalité du marché de l’emploi.  

Avec la crise économique qui se profile et l’accumulation des faillites d’entreprises, l’emploi va se  concentrer autour des grandes villes, en particulier pour les jeunes à la recherche d’un premier  emploi et que la tendance au télétravail n’a pas fondamentalement changé ce scénario.  

  1. Le changement de comportement des acheteurs face à la crise COVID à Bordeaux

Dans l’état actuel du marché, l’immobilier est-il encore un refuge sûr ? La situation actuelle touche  tous les secteurs d’activité en France, et l’immobilier connaît une situation particulière. Dans les  grandes villes, comme Paris, Bordeaux et Lyon, les prix sont en baisse.  

Symbole d’une opportunité à saisir sans plus attendre, ou des prémices de l’explosion de la bulle  immobilière? Entre volontés d’investir et la revente, l’immobilier reste l’un des refuges par 

excellence pour valoriser son patrimoine. La crise sanitaire, et plus largement économique, impacte  la consommation des ménages et, par extension, leur volonté d’investir.  

L’immobilier a toujours été un havre de sécurité pour l’investissement de toute une vie. Il permet de  se constituer un patrimoine, puis de le transmettre à ses descendants. Cependant, avec la période  actuelle, tous les feux ne semblent pas au vert pour investir. Face aux fermetures d’entreprises, ou  aux créations partielles, les ménages perçoivent moins de revenus.  

En conséquence, les investissements sont en baisse. Les conditions d’accès au crédit se durcissent  également, ce qui réduit encore la capacité à investir. Une valeur refuge, donc, abusée, malgré une  offre toujours présente.  

Selon que l’on est acheteur ou vendeur, l’impact du Covid peut être un coup comme une  bénédiction. En effet, entre le resserrement de l’accès au crédit, la hausse des taux et l’incertitude de  la reprise économique d’une part, et l’augmentation du prix de l’immobilier d’autre part, le profil des  emprunteurs se redéfinit.  

L’éloignement physique a directement modifié la façon dont les gens habitent et interagissent avec  l’espace physique, et les répercussions de l’épidémie de virus ont fait baisser la demande.  

  1. Pourquoi faire appel à un professionnel en temps de crise pour vendre votre bien à Bordeaux

La pandémie Covid-19 a un impact sans précédent et soulève de nombreuses questions uniques et  inédites pour le secteur de l’immobilier. Grâce à nos conseils, Un Toit et Vous vise à répondre aux  questions les plus fréquentes et à donner les moyens de gérer avec succès vos activités immobilières  dans des circonstances difficiles et en constante évolution.  

Un Toit et vous est là pour vous. Nous vous aidons à poursuivre vos recherches de logement en  toute sécurité et nous voulons vous apporter le soutien dont vous avez besoin pour traverser cette  période difficile.  

En tant que professionnels, notre expertise est notre ligne directrice. Notre objectif est de vous  accompagner au mieux tout au long de votre projet et de vous assurer une satisfaction sans faille.  Pour ce faire, nous prônons la proximité et la confiance entre le client et son conseiller. Chaque  interlocuteur est un acteur du projet et tout est mis en œuvre pour respecter au mieux vos souhaits.  La fiabilité et la qualité des conseils et du travail sont des valeurs clés pour la garantie d’une réussite  optimale. Travailler ensemble pour travailler efficacement.  

Rendez-nous visite dans nos agences ou contactez-nous par téléphone ou par mail. Nous nous  réjouissons de votre visite ! 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *